Agence de tourisme locale francophone pour l'Atacama
☎ 09.70.46.50.00
Info Coronavirus COVID19 - Conditions pour voyager au Chili
Père Le Paige Atacama Statue père Le Paige Musée Père Le Paige Musée Père Le Paige squelette

GUSTAVE LE PAIGE: LE PÈRE DE L'ARCHÉOLOGIE CHILIENNE



Considéré comme le père de l’archéologie chilienne, Gustave Le Paige, prêtre jésuite naît en 1903 à Tilleur, en Belgique et décède en 1980 à Santiago au Chili.



Père Le Paige Atacama

1 - DU PRÊTRE JÉSUITE À L'ETHNOLOGUE ET ARCHÉOLOGIE



Né au sein d’une famille belge très cultivée, il entre au noviciat des jésuites en 1922. Après des études de philosophie à l’Université de Louvain, il part enseigner deux ans au Congo. De retour en Belgique, il poursuit ses études en théologie et est ordonné prêtre à Louvain en 1934. Par la suite, Le Paige décide de repartir au Congo en 1935, où il servira comme missionnaire pendant une quinzaine d’années. Durant ces années, il s’intéresse à l’ethnographie et effectue des recherches sur la culture des peuples du Kwango.

Se liant d’amitié avec le jésuite chilien Alberto Hurtado durant ses études, il demande son affectation au Chili. Il arrive dans le pays en 1953, en tant que pasteur à la chapelle du minéral de Chuquicamata, au nord du Chili, dans le désert d’Atacama. Il se met alors à effectuer des voyages vers le río Loa, accompagné d’un jeune de l’église. Ils commencent par visiter le village de Lasana et Le Paige se rend compte du potentiel archéologique de la région.

Archéolgue père Le Paige
Plusieurs années après, le prêtre s’installe à San Pedro de Atacama, village-oasis du nord-est du Chili, où il commence à se familiariser avec la culture atacaménienne. Passionné par le sujet, il réunit patiemment une impressionnante collection de pièces archéologiques. Avec le soutien de la communauté et de l'Université catholique du Nord, il construit le musée archéologique de San Pedro quelques années seulement après son arrivée.

En plus de son travail d'archéologue, il a voyagé et étudié en profondeur la région d'Atacama, où il a promu la construction d'œuvres d'intérêt social, telles que des hôpitaux, des écoles et des routes. En récompense de ses services et de son travail, il a obtenu la citoyenneté de grâce, la plus haute distinction accordée aux étrangers au Chili.
Il décède en 1980 à l’infirmerie du Collège Saint Ignace de Santiago, à l’âge de 77 ans. Conformément à ses dernières volontés, son corps est transféré et enterré à San Pedro de Atacama.

Statue père Le Paige
L'Institut de Recherche Archéologique et Musée R.P. Gustavo Le Paige a été créé en 1984 au sein de l’Université Catholique du Nord afin d’apporter une continuité à l'important héritage laissé par le prêtre belge. L’Institut a renforcé le domaine de la recherche et de l'enseignement, en transmettant et en poursuivant les travaux d'archéologie et d'anthropologie du Père Le Paige.

2 - MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE LE PAIGE



Musée Père Le Paige
Situé à San Pedro de Atacama et inauguré en 1957, le musée abrite la plus grande collection de pièces archéologiques de la culture atacaménienne. En effet, il compte environ 380 000 objets précolombiens, qui présentent une exposition complète de l'évolution de la culture atacaménienne au cours de ses 11 000 ans d'histoire. La collection est notamment composée de momies, de pointes de flèche en fer, d’outils, de textiles, de pièces et bijoux en or, de fresques murales et de céramiques.

Jusqu’en 1991, il était composé de 3 pavillons : la salle d’exposition, le pavillon du laboratoire, de la recherche, de la bibliothèque et de la documentation et la cave. Puis, la salle du trésor a été créée, où sont exposées des pièces en or. Le musée est connu pour ses momies très bien conservées, malheureusement, depuis 2007, elles ne sont plus accessibles à la visite pour le public.



Notre adresse


CHILI VOYAGE

Alonzo de Cordova 5870
Bureau n°511
Comune Las Condes
Santiago - Chili

10 ans d'expérience
Avis Google Atacama Voyage
Ministère du tourisme chilien

Certifié par le ministère du tourisme chilien